Rallye-Sport : site officiel du club de sport automobile de MARESQUEL ECQUEMICOURT - clubeo

Rallye Monte Carlo 2014 Jour 1 : Bouffier magnifique leader !

16 janvier 2014 - 17:56

Au terme de la 1ère journée du rallye Monte Carlo 2014, c’est le Français Bryan Bouffier qui est leader devant Kriis Meeke et Robert Kubica ! Le Français a construit son avance dans le troisième chrono du jour. Après un début de rallye difficile suite à des mauvais choix de pneus Sébastien Ogier est remonté dans l’après midi à la quatrième place provisoire. Début de rallye catastrophique pour Hyundai puisque Thierry Neuville (abandon dans l’ES1 sur sortie de route) et Dani Sordo (abandon) ont du se retiré ! Un zéro pointé pour la firme Coréenne puisque le Rally 2 n’est pas en vigueur pour cette première étape du championnat du monde. Voici le résumé complet de cette première journée de course.

Kubica s’envole au sommet, Neuville vole dehors …

Première spéciale du rallye Orpierre – Saint André de Rosans (25,49 km) avec un secteur enneigé en début du chrono. Robert Kubica se met déjà en avant, en effet le pilote Polonais signe le meilleur temps devant deux pilotes Français Bryan Bouffier et Sébastien Ogier tous deux victimes d’une grosse frayeur dans le premier virage de cette spéciale ou le Gapençais à même tapé un mur a cause du verglas ! « C’était vraiment compliqué, j’avais l’impression d’être lent. J’ai essayé d’éviter les erreurs et de rester dans les traces. Je crois que c’était la spéciale la plus difficile de ma carrière. » Il les devance respectivement de 14.3s et 19.1s !

Derrière les DS3 WRC limitent bien les dégâts avec les cinquièmes et sixièmes chronos mais à plus de 20 secondes déjà. A noter déjà plusieurs abandons avec le vice Champion du monde Thierry Neuville victime d’une sortie de route a mi chrono alors qu’il semblait être bien sur ce chrono. Celui-ci nous racontera plus son abandon : « Nous avons perdu l’arrière de la voiture, nous étions trop vite dans un droite. Nous sommes partis en tête-à-queue et la voiture a tapé à l’arrière. Nous allons bien. » Ce rallye semble lui être maudit car c’est le 4ème abandon en autant de participation pour le jeune prodige Belge. François Delecour doit également se retirer suite à un problème de la pédale d’accélérateur, tout comme Julien Maurin signalé arrêté en début de l’ES.

Kubica continue, Ogier distancé !

Dans le deuxième chrono Rosans – Sainte Marie – La Charce (17,98 km) la neige a laissé place à un asphalte humide, sale et par moment verglacé. Robert Kubica continue sur sa lancé du premier chrono en signant un second scratch consécutif devant Latvala et Meeke. « C’est un début difficile, je ne m’attendais pas à être là. Il n’y a pas de grip quand il y a de la glace, c’est très difficile. » Le pilote Polonais ne fait que de se balader depuis le début du rallye puisqu’il dispose d’une avance de plus de 30 secondes sur le second Ogier. On peut quand même préciser que de la seconde place détenue par Ogier à la cinquième gardé par Ostberg il n’y a que 5 secondes d’écart. Bouffier et Meeke étant intercalé entre eux.

Un choix de pneu qui change la course !

L’ES3 Montauban sur l’Ouvèze – Col du Perty – Laborel (19,34 km) est enneigé à moitié et le choix de pneu des pilotes va complètement changer la course. En effet seuls quatre pilotes (Bouffier, Meeke, Sordo et Evans) ont pris le partie de se fournir de deux pneus neige. Du coup le Français Bryan Bouffier avantagé par son bon choix du matin signe le scratch d’un souffle devant Evans et prend la tête du rallye ! « Avec les bons pneus ça va même si c’était encore très difficile. »

@RSSP - Willem Wittenberg

@RSSP – Willem Wittenberg

Robert Kubica perd gros sur ce tracé tout comme Ogier  Ils sont tous les deux relégués à plus d’1 minute et 20 secondes au delà de la vingtième place. Au général Kubica glisse à la 4ème place au général a environ 40 secondes du leadership alors qu’Ogier dégringole au 9ème rang et accuse maintenant un débours de plus d’une minute. La petite phrase à l’issue de cette spéciale est à mettre à l’actif de Latvala « J’ai roulé comme ma grand-mère dans un supermarché […] Je n’avais pas de grip, pas de vitesse. » Le Top 3 de ce rallye est maintenant composé de Bouffier, Meeke (+13.6s) et Sordo (+41.5s) ! Notons tout de même ce matin l’incroyable performance de Sébastien Chardonnet qui aura décidément fait voler sa nouvelle DS3 R3 MAX avec une 4ème place dans l’ES1, un Top 15 dans l’ES2 et une nouvelle 4ème place dans ce chrono ! En rentrant à l’assistance il se place au 6ème rang du général à 50 secondes ! Enorme !

Latvala se montre

De retour de l’assistance avec un nouveau set up et cette fois-ci un bon choix de pneu JML signe largement le scratch dans le second passage d’Orpierre ! « Nous avons changé les pneus et c’est absolument parfait comme ça. Le feeling est meilleur, nous avons aussi changé le setup de la voiture. » Il devance Dani Sordo de 10.8s et Robert Kubica de 12.8s ! Mads Ostberg et Bryan Bouffier suivent le ryhtme et sont un peu plus loin, le grand perdant de ce chrono est Kriis Meeke qui perd un trentaine de secondes. Il nous raconte au point stop : « Je n’ai pas beaucoup d’expérience avec ces pneus, je n’ai pas du tout confiance. J’ai vraiment assuré. On partait vite en aqua-planning. » Du coup au général le Britannique est repoussé à 27 secondes du Français et se voit maintenant directement menacé par Sordo et Kubica qui sont à moins de 10s derrière lui. Sébastien Ogier lâche encore 20 secondes et se place au 7ème rang du général.

Ogier enfin, zéro pointé pour Hyundai !

En difficulté jusque la, Sébastien Ogier relève la tête et signe le meilleur temps de l’ES5. Dans des conditionstoujours aussi boueuse et humide le Gapençais remonte à la quatrième place du général et reprend une quinzaine de secondes sur Bouffier qui maintient admirablement bien son leadership avec une quarantaine de secondes d’avance sur Meeke et Kubica. « Pour l’instant, ça marche bien, je dois être content. Je me suis lâché un peu plus et c’était mieux que dans celle d’avant. J’avais un meilleur feeling. » Alors troisième du rallye Dani Sordo est contraint de se retirer avant même le début de ce tracé, sa Hyundai i20 WRC est victime de probtterie sur la liaison.

Ogier termine bien !

Dans la dernière spéciale du jour, Sébastien Ogier poursuit sur son bon rythme de la spéciale précédente et réalise de nouveau le scratch devant son coéquipier Latvala. Derrière les écarts sont importants puisque Ostberg le troisième de cette ES est repoussé à plus de 17 secondes. Au classement général Bryan Bouffier garde la tête à la fin de cette journée devant Kriis Meeke et Robert Kubica avec un écart stabilisé à une quarantaine de secondes. Attention à Sébastien Ogier qui revient à moins de 10 secondes du podium, celui-ci est toujours en course pour remporter la victoire.

Classement :

Pos.PiloteTemps TotalEcart Prec.Ecart 1erVoiture
1 B. Bouffier 1:25:36,6     Ford Fiesta RS WRC
2 K. Meeke 1:26:15,4 + 0:00:38,8 + 0:00:38,8 Citroën DS3 WRC
3 R. Kubica 1:26:16,1 + 0:00:00,7 + 0:00:39,5 Ford Fiesta RS WRC
4 S. Ogier 1:26:23,9 + 0:00:07,8 + 0:00:47,3 Volkswagen Polo R WRC
5 M. Ostberg 1:26:57,3 + 0:00:33,4 + 0:01:20,7 Citroën DS3 WRC
6 E. Evans 1:27:15,2 + 0:00:17,9 + 0:01:38,6 Ford Fiesta RS WRC
7 J-M. Latvala 1:27:57,4 + 0:00:42,2 + 0:02:20,8 Volkswagen Polo R WRC
8 M. Hirvonen 1:28:23,5 + 0:00:26,1 + 0:02:46,9 Ford Fiesta RS WRC
9 A. Mikkelsen 1:29:42,8 + 0:01:19,3 + 0:04:06,2 Volkswagen Polo R WRC
10 O. Burri 1:30:24,0 + 0:00:41,2 + 0:04:47,4 Ford Fiesta S2000

Commentaires

Rallye vient de remporter le trophée 50000 visites 7 mois
[Sujet supprimé] 1 an
Rallye vient de remporter le trophée 10000 visites plus de 3 ans
Flo Buignet est devenu membre plus de 3 ans
La réponse des scandinaves et 3 autres plus de 3 ans
ES19- Latvala tranquille et 3 autres plus de 3 ans
ES15- C’est reparti plus de 3 ans
ES14- Mikkelsen lâche prise et ES13- Latvala encore plus de 3 ans
ES12- Hyundai KO et 5 autres plus de 3 ans
ES6- Mikkelsen passe Ogier et 5 autres plus de 3 ans
Shakedown en cours (direct) plus de 3 ans
Lappi démarre bien et 3 autres plus de 3 ans
ES8- Au tour de Lappi et ES7- Gryazin repasse devant plus de 3 ans
ES6- Lappi passe devant et 5 autres plus de 3 ans
Wiegand au top en qualifications plus de 3 ans